La Fondation

Collection

La Fondation Henri Lenaerts a la garde d’une riche collection de pièces qui furent la propriété du sculpteur belge. Ce legs extraordinaire est composé d’œuvres produites par Henri et par de nombreuses pièces acquises au cours de sa vie.

Henri Lenaerts se considérait avant tout comme sculpteur mais son œuvre comprend aussi peintures, dessins et écrits où il notait ses préoccupations personnelles, base de la création de ses œuvres.

Tout cela explique son évolution personnelle et artistique depuis ses débuts à l’Académie Royale des Beaux-arts de Bruxelles jusqu’à ses derniers jours en Navarre (Espagne).

Campesino Les premiéres créations réalisées entre 1940 et 1960 montrent déjà clairement une recherche de l’essentiel, un retour au proche environnement pour esquisser personnages et scènes de la vie champêtre de son Brabant natal exempts de tout détail ornemental ou anecdotique.

1 2 2

La SoledadPlus tard ses préoccupations le poussent à partir de Belgique à la recherche de nouvelles expériences, étant spécialement attiré par la culture hindoue. Les années passées en Inde ont marqué un point d’inflexion dans sa pensée, dans sa vie et sa production artistique, accentuant la recherche, les relations de continuité entre matière, forme et esprit.

1 2

La Soledad A son retour en Europe, Henri fuira l’agitation des grandes villes pour s’établir dans un petit village navarrais où passer la dernière étape de sa vie. La scission qui se produit entre art et science est l’axe de ses préoccupations. Son œuvre conjugue les sommets de la connaissance occidentale avec la culture des états supérieurs de conscience qu’il avait acquis par sa formation orientale.

1 2 3 4 5

Tapiz Fait part également de la collection de la Fondation un nombre important de pièces données par son entourage intime et par les amis artistes d’Henri. Entr’autres les aquarelles de Marie-Josée Van Broeck, épouse d’Henri, morte jeune. Aussi les tapisseries de haute lice tissées par la compagne d’Henri à Irurre, Paulette Garin. Egalement on conserve des œuvres de brillants artistes belges, amis d’Henri, tels que A. Dasnoy, P-W. De Muylder, Roger Somville, etc.

1 2

1

Henri Lenaerts réunit durant sa vie une intéressante collection d’antiquités qui reflètent fidèlement ses goûts, influences et évolution artistique.

Carro de Heno Depuis sa jeunesse il fut profondément attiré par les grands maîtres occidentaux et le démontra par les œuvres d’art européen qu’il acquit. En plus de quelques pièces éminentes, comme la SainteFamille avec Saint Jean-Baptiste, de l’école de Van Dyck (XVIIe siècle) la collection montre le goût d’Henri pour la peinture franco-belge de la seconde moitié du XIXe et commencements du XX, avec des auteurs comme Jakob Smits, Edouard Hubert, peintre de genre.

Arte orientalAu cours de sa vie Henri a aussi acheté des pièces d’art oriental. Il s’agit habituellement de figures du Bouddha ou de dieux hindous qui révèlent l’intérêt du sculpteur pour une philosophie et un mode de vie qu’il abordera dans son Doctorat. Egalement des soies et des ivoires de Chine et quelques figures d’origine africaine.

1

Durant sa dernière et longue étape à Irurre, il a collectionné des pièces religieuses locales de caractère populaire. Vierges, saints et crucifix reflètent la forme caractéristique de spiritualité hispanique et du patrimoine culturel espagnol qui attira Henri.

Enfin, citons également le mobilier et les nombreux objets quotidiens désuets qui décorent la maison de l’artiste, recréant son ambiance familiale gardant vive sa présence.

+ info

Important

SobreInscrivez-vous à notre Newsletter et mises à jour de la Fondation Henri Lenaerts dans votre e-mail

Paulette Garin Paulette Garin, compagne jusqu’aux derniers jours d’Henri Lenaerts, parle de l’artiste belge.

Fondation HENRI LENAERTS · Copyright 2017 · Avertissement légal | Accesibilite | Newsletter | Contact
Facebook Twitter